17/09/2004

On y rase solidaire

JOURNÉE DE SOUTIEN AUX OPPOSANTS
A L'ACTUEL PROJET DES EXTENSIONS DU PALAIS DE JUSTICE
Ce dimanche 19 septembre en Pierreuse

11h : chez LE COIFFEUR JOSEPH (48 rue Pierreuse), "coupe de soutien" à 7euros

15h : Apéro à Barricade et à la Casa Nicaragua (23 et 25 rue Pierreuse) / OMC (Orchestre pour une Mondialisation Chantée)/ Exposition thématique

16h30 :  C H R I S T I A N E   S T E F A N S K Y    (concert à la Chapelle Saint-Roch, 7euros)

18h : repas à Barricade et à la Casa Nicaragua (7euros)

PIERREUSE A L'OMBRE ?    AUTRE CHOSE EST POSSIBLE !

site à consulter : http://www.liege21e.levillage.org/index.html


Outremeuse, solidaire, refuse de mettre Pierreuse à l’ombre !

Notre association n’a pas son siège dans le quartier Pierreuse. Elle est bien située non loin du centre ville,                                                                                                                  mais son implantation en des lieux plus lointains, dans les faubourgs voire en d’autres lieux du pays,                                                                                                                                 ne changerait rien à notre position de principe: l’acharnement des autorités porteuses du dit " projet Strebelle " est,                                                                                                   selon nous, un déni de démocratie et le patient engagement de quelques citoyens de ce quartier populaire nous apparaît,                                                                                             a contrario, comme porteur d’un propos universel.

De fait, notre attention portée à l’endroit de ce quartier dynamique et la solidarité que nous exprimons aujourd’hui à son égard                                                                                 sont inspirées par le sérieux que mettent ses principaux acteurs dans la prise en compte de la vie sociale dans toute sa richesse                                                                               et toute sa complexité. A leurs yeux comme aux nôtres, l’architecture et l’urbanisme sont deux touches parmi d’autres                                                                                                d’une palette généreuse où s’expriment également d’autres valeurs suprêmes : citoyenneté, rapports économiques équitables,                                                                     convivialités, rapports humains, histoire, histoire de l’art… Pour l’anecdote, en des temps lointains, Pierreuse était l’une des voies                                                                           que prenait, en leur " joyeuse entrée ", rois, princes ou autres gens de la noblesse, sillonnant la rue descendante à la récolte d’honneurs                                                             pour déboucher, en majesté, dans le cœur de la ville… A peu de choses près,  si ce n’est une réalité historique moins légère,                                                                                    une juste révolution et l’heureux abolissement de l’Ancien Régime, nous sommes presque là dans un conte charmant.                                                                                                   Il y a un prince, un cortège, des chevaux et des étendards dévalant une rue étrange supposée rester, honorée, pour l’éternité.

Tout pourrait donc aller pour le mieux dans le meilleur des mondes et nous pourrions rêver sans cauchemars,                                                                                                                 si nous n'avions affaire à une "adversité" de toute évidence peu encline à la poésie, sourde aux voix de la démocratie                                                                                                       et mue par un sombre désir au sein duquel semble se mêler confusions d'intérêts et vanités en tous genres.

Modernisme mal compris, placements financiers particuliers, calculs politiques étroits…                                                                                                                                                   quelles autres considérations portent alors ce projet de bâtiment que nous sommes très nombreux à contester pour son arrogance,                                                                      son "esthétique" et son "inefficacité urbaine" ?

A de nombreuses reprises, des centaines de Liégeois opposés à ce projet ont eu l’occasion de s’exprimer.                                                                                                                  Des propositions constructives, et un désir d'aménager un espace urbain convivial, agréable mais respectueux aussi                                                                                                   des contraintes et nécessités économiques du plus grand nombre, y comprises les légitimes inquiétudes des employés du palais de Justice,                                                          ont été avancées, expliquées, dans le respect des règles mais dans l’ignorance superbe des autorités en charge du dossier.

A ce jour, le constat est donc simple. Il y " déni de démocratie " et nous sombrons, une fois de plus, dans l’une des plus pathétiques                                                                   erreurs du siècle dernier,  en confondant " modernité",  indispensable créativité architecturale et délires urbanistiques.                                                                                           Comme dit au début de ces lignes, la question des " annexes du palais de Justice " n’est donc pas un problème " exotique "                                                                                 propre aux habitants de Pierreuse, éventuellement suspects d’égoïsme rétrograde, mais bien une question de sens et d’éthique                                                                       posée à l’ensemble des citoyens de Liège, habitant ou non le centre ville.

Plus que jamais, Outremeuse, solidaire, refuse de laisser mettre Pierreuse à l’ombre de la tour.

Jean-Christophe Yu                                                                                                                                                                                                                                                                                        Association Culturelle Paul Renotte

JOURNÉE DE SOUTIEN AUX OPPOSANTS A L'ACTUEL PROJET DES EXTENSIONS DU PALAIS DE JUSTICE
http://www.liege21e.levillage.org/index.html...
 

06:22 Écrit par Rutabaga vous invite | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.